Aller au contenu

La rotation des cultures et plantations dans un potager

Lorsque votre objectif est de produire une récolte généreuse et variée, veiller à ce que vos plantes soient bien disposées dans le jardin, est votre mission.
En effet, il n’est évidemment pas pratique de cultiver la même plante pendant plusieurs années dans le même jardin ! Le résultat, ici, ne peut être que médiocre : le sol qui accueille vos plantes potagères sera épuisé et sera même à l’origine de maladies et de parasites affectant vos plantes.
La rotation des cultures vous permet de maintenir la richesse du sol que vous travaillez et, donc, d’offrir une meilleure récolte sans forcément le travailler régulièrement.

En quoi consiste la rotation des cultures ?

rotation-cultures-potagerPour bénéficier d’une récolte plutôt dense, la disposition de ses plantes doit être prise en considération. La rotation des cultures est une méthode naturelle qui permet de :

  • prévenir l’épuisement des ressources du sol ;
  • éviter la transmission de maladies.

C’est ce qui fait de la rotation des cultures, également connue sous le nom de « l’assolement », un détail important dans le processus de jardinage.

De nombreuses cultures sont pratiquées en cycles égaux sur la même terre.

Pourquoi procéder à la mise en place d’une rotation des cultures ?

Pour cultiver des catégories de légumes différentes, il faut procéder à l’utilisation de la rotation des cultures. En voici les raisons :

Limiter les maladies

Toutes les plantes sans sujettes à des maladies et parasites : ce sont parfois des parasites qui persistent. Ce qui explique qu’une fois la nouvelle culture prête, ils se reproduisent !

Pour mettre un terme à ça, la rotation des cultures provoque un arrêt du cycle de vie de ces maladies. En opposition à l’évolution d’éventuels mauvais éléments, celle-ci permet de ralentir leur croissance.

Éviter que les sols ne s’épuisent

L’objectif de la rotation des cultures est d’alterner toutes sortes de variétés de légumes sur une même parcelle. Soigner l’organisation des plantes de votre jardin sera bénéfique pour votre récolte.
En effet, chaque catégorie de légumes a des besoins spécifiques. Planter la même famille de légumes au même endroit appauvrirait le sol des nutriments dont il a besoin.

Comment procéder à la rotation des cultures ?

Pour commencer votre rotation des cultures, il suffit de travailler à l’organisation de votre potager. Divisez le jardin en quatre zones qui recevront chaque année un groupe particulier de plantes.
Dans une même zone, vous pouvez planter des légumineuses, des légumes à feuilles ou des légumes racines.
À la fin de la quatrième année, vous êtes censé laisser le sol en repos total après avoir semé de l’engrais vert. Cela permettra au sol de se rétablir avant la prochaine récolte.
Veillez à ne pas oublier l’ordre des tâches et à utiliser un apport annuel de matière organique : ce sont des étapes nécessaires à l’entretien du sol. Vous pouvez intégrer du compost avant de planter des fruits et légumes.

Voilà donc, nous vous avons présenté tout ce que vous devez savoir sur la rotation des cultures. Nous espérons que cet article vous a été bénéfique !